Coup d'œil

1993-2021…

Si je vous dis Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo, peut-être ces deux noms n’évoqueront rien pour vous et pourtant ces deux hommes-là auront sans doute influencé la musique que nous écoutons aujourd’hui. Si par contre je vous dis « Daft Punk », là, à moins d’avoir vécu isolé du monde, tout en haut d’une montagne durant les trente dernières années, inévitablement, l’un ou l’autre morceau ne pourra que vous venir en tête. Il y a quelques jours, une vidéo a été publiée par le groupe, pour annoncer quelque chose…

Le duo français Daft Punk aura sans doute profondément bousculé l’univers de la musique électro et influencé les autres styles depuis son album « Homework » sorti le 20 janvier 1997. Parmi la multitude de tubes interplanétaire et frénétiques, on se souviendra des « One more time », « Harder, better, faster, stronger » ou de « Get Lucky » aux côtés de Pharrell Williams, mais aussi de ce soin si précis que ces deux- là plaçaient depuis le début dans le travail de l’image qui accompagnait ses morceaux, concerts et rares apparitions.

Mais voilà, depuis la grandiose tournée « Alive 06/07 », qui aura sans doute démontré une bonne fois pour toutes aux derniers indécis la hauteur du talent de ce duo, le groupe se faisait rare, transformant chacune de ses apparitions en un véritable événement mondial. Ils auront signé la sublime bande originale du film «  Tron : l’héritage » en 2010 et auront collaboré avec « The Weeknd » pour la création du tube « I fell It coming »… Mis à part cela, pas grand chose à se mettre sous la dent. Mais le public attendait une sortie, un dernier opus fulgurant, voire une tournée encore plus grandiose que la précédente. Certaines rumeurs allaient bon train… 

Le 22 février dernier, le groupe publiait une vidéo longue de 8 minutes… Une vidéo les mettant en scène, annonçant à sa façon la séparation et donc la fin du groupe. 28 ans après le lancement de leur tout premier morceau, le duo casqué, dont on n’aura finalement jamais aperçu les vrais visages, semblent donc tirer un trait définitif sur leur carrière, du moins ensemble. Car si la vidéo se termine sur un « 1993-2021 », elle met aussi en scène les deux artistes avançant ensemble dans le désert. L’un des deux semble être à la traîne pour ensuite s’arrêter. On sent l’apesanteur lourde… L’autre continue d’avancer, puis se rend compte de l ‘absence de son comparse, se retourne et finit ensuite par le rejoindre. A cet instant, quelque chose se joue en silence sous nos yeux. Une sorte d’échange, un dialogue sourd, absent de mots et pourtant l’émoi est bel et bien présent. Un dialogue entre ces deux là, qui se connaissent et travaillent ensemble depuis si longtemps, se déroule. Le premier enlève la veste qu’il portait sur le dos, l’inscription au nom du groupe y étant gravée. Il se retourne, attendant que le deuxième enclenche un compte à retour… S’éloigne et finit par exploser.

La vidéo termine sur les notes du morceau « Touch » qui figurait sur l’album « Random access memories », le seul des deux artistes encore présent semblant continuer son chemin seul vers l’horizon… Et même si l’on se dit qu’au bout de tant d’années à nous faire danser, ce duo-là aura bien mérité son repos, on ne peut que se dire qu’ils laisseront un gouffre énorme dans leur sillage.

Scylla…

VOS COMMENTAIRES