Coup de move

Au rythme de l’émotion…

S’il m’arrive de croiser et de bosser avec beaucoup de monde sur les événements que mon agence monte, le temps manque tout aussi souvent pour réellement découvrir ces personnes à leur juste titre. Et pourtant… A d’autres moments, un petit quelque chose se manifeste et me donne l’envie de m’accorder quelques minutes pour regarder, écouter… Et entendre !

C’est ainsi qu’il y a quelques semaines, lors de la dernière édition de la Graphic Tattoo Convention au Casino 2000, le son qui tutoyait mes oreilles m’appela à lui accorder quelques minutes de ce temps qu’on me dit si « précieux ». Le regard détourné vers la scène, je posai les yeux avec surprise sur une petite boule d’énergie sur-dynamisée, dont le corps bougeait dans tous les sens, accompagnant les notes de ce qu’on pourrait appeler un « putain de bon son » ! Pour celles et ceux qui la connaissent, il n’y a qu’un seul et unique mot pour la qualifié : « Survoltée ». Mandy, prononcez « Miss Sappho » de son nom de scène, s’évade et fait tourner le monde au rythme de ses notes. Il est maintenant temps de placer la lumière sur l’artiste, afin de mieux vous la présenter !

Il faut l’écrire, c’est une réalité, il n’y a absolument rien de pire que de passer une bonne soirée avec ses potes avec pour fond sonore un espèce de bruit dégueu qui vient nous polluer les oreilles. Dans ce cas, deux options s’offrent à nous : tenter de faire abstraction de ce chaos, ou demander au DJ de passer un morceau en particulier, à défaut de lui faire une liste de ce qu’il devrait savoir passer. Mandy, dans son cas, le caractère bien affiné, n’hésite pas à se manifester. C’est ainsi qu’en 2007, un Dj, avec un peu d’humour ou d’agacement, nous ne le saurons jamais, lui à suggéré d’apprendre à mixer ! Il n’en fallait pas plus à la jeune fille pour envisager les portes d’un monde de possibilités… L’artiste en devenir rassembla donc ses vinyles pour considérer ce qui est devenu aujourd’hui le moyen d’expression qui la définit le mieux. « Tu dois ne faire qu’un avec la musique, la ressentir, pour pouvoir jouer avec elle… L’oreille et le cœur sont à cet instant les choses les plus importantes pour moi, ce qui nous amène à ce que je joue ». Devenir la musique donc, pour pénétrer les âmes, les cœurs et les corps. A cet instant, l’idée même de l’espace et du temps n’existent plus, permettant à chacun de s’évader, nous faisant oublier tout le reste. Et en effet… Cette idée sied complètement à l’artiste.

Lorsqu’elle mixe, Miss Sappho s’exprime et vibre au rythme des beats… La passion a l’état brut. Et cela, on l’a tous plus ou moins ressenti un jour dans notre vie. La musique à fond dans les oreilles, celle-ci s’éprend de vous, pour vous emmener loin et vous transcender. Lorsqu’on regarde et prête l’oreille à la jeune artiste, cette magie on la voit, mais on la ressent tant elle parvient à la partager dans ses sets. Lorsqu’on lui demande ce qu’elle joue, elle pourrait nous parler de styles comme la musique electro, mais elle répond en citant des émotions telles que la joie, l’amour, la mélancolie. Elle m’explique que chaque mix est un voyage, quelque chose de très intime… Tel un peintre, un chanteur, un écrivain, elle dépose là une partie d’elle, comme un petit bout d’âme. Espérant que le public sera au rendez-vous et sensible aux émotions dont elle les éclaboussera.

« L’émotion est parfois tellement forte, qu’il arrive que les larmes coulent pendant un mix… »

De la folie, il en faut à une fille pour intégrer le monde encore très « macho » des DJ, même si elle explique que depuis qu’elle mixe, elle constate que le milieu s’ouvre et que les choses bougent… Pour notre plus grand plaisir ! Et pourtant, ce combat lui a demandé beaucoup d’énergie et d’acharnement : « En tant que fille, j’ai parfois du fournir deux fois plus d’efforts pour me faire une place parmi les mecs et gagner leur respect ». La folie et le fait d’oser… C’est ce qu’elle conseille souvent à tous ces jeunes qui lui disent qu’un jour ils aimeraient apprendre à mixer. Elle leur conseille alors tout simplement de se lancer, sans avoir peur de l’échec et de sortir de leur zone de confort. 

Lorsqu’on lui parle de demain, Mandy répond par le rêve : celui d’un jour produire ses propres sons. En effet, si elle explique qu’aujourd’hui elle joue avec beaucoup de spontanéité et d’insouciance, de plus en plus l’envie de produire ses propres sons vient la titiller. Tout en étant consciente que pour l’occasion il lui faudra redescendre de quelques nuages pour retrouver le chemin de la raison. Et c’est tout ce qu’on lui souhaite… Tout en lui conseillant de ne ne surtout pas perdre ce petit grain de folie qu’on lui connaît, qui lui va si bien et surtout pourquoi on l’aime tant !!!

Scylla…
LIENS :

MISS SAPHO

SUIVEZ-LA

Soundcloud : Miss Sappho

Mixcloud : Miss Sappho

Facebook : Miss Sappho

Instagram : @sapphomania

VOS COMMENTAIRES