Et maintenant…

En période “after-event”, je suis complètement out… Et si d’habitude je peux vivre par procuration pendant quelques jours, un planning hyper chargé et l’hystérie collective qui s’immisce petit à petit tout autour de moi me mettent un putain de « bad bad mood ». Le…