Coup de foudre

Belles & écla-responsables…

Immergés dans le début de la fièvre acheteuse qui va nous habiter en ces prochaines semaines avant Noël, nous aimons toutes et tous faire plaisir… Et quand je parle de faire plaisir, c’est avant tout à soi ! Pourtant, la période des fêtes n’est pas une période idéale pour notre beau climat, tant la surconsommation, le gaspillage et autres déchets qui mettront très (trop) longtemps à disparaître, viendront ternir le paysage de notre belle planète pendant un bon moment. Pour contrer cela, certaines entreprises improvisent de nouveaux scénarios, des idées innovantes, auxquelles on n’avait jamais pensé jusqu’à présent, afin de pouvoir travailler à leur échelle sur la préservation du climat. C’est le cas de « J’aime J’aime »…

Être belle, s’épanouir, prendre soin de sa santé et de la planète, saviez-vous que c’est là quelque chose de tout à fait possible ? L’on voit souvent l’idée de l’éco-responsable comme quelque chose de terne et de non-glamour, à l’instar de ces reportages montrant une mère de famille qui fabrique elle-même son savon, sa poudre à lessiver et son liquide vaisselle, tout en fabriquant elle-même ses décorations de Noël qui affichent une mine plutôt triste. Étonnamment, lorsqu’on penche les yeux sur ce qui se fait en la matière en 2020, on est plutôt surpris de voir que ce scénario ici dessiné ne semble absolument pas du tout en adéquation avec notre réalité. En la matière, la plateforme «  J’aime j’aime », créée il y a deux ans par Caroline et Colomba, deux passionnées de bijoux, a alors envie de changer la façon dont on porte ses bijoux. Elles pensent alors revisiter cette vision, la rendre moins poussiéreuse et plus engagée. Aujourd’hui, un bijoux est considéré comme un accessoire qui vient souligner un style, mettre en avant une tenue, prêtant  parfois des ailes à la personne qui le porte. « Nous pensons qu’un bijoux dit beaucoup sur ce que nous sommes, ou sur ce que nous voulons montrer » nous annonce le concept. 

Bien que le concept n’appartienne à aucun sexe, les boites à bijoux au fil des années ont pris pour habitude de se remplir, accumulant belles pièces les unes après les autres, mesdames, car il est essentiel de pouvoir continuer à se faire plaisir. Néanmoins, à vous entendre, certaines envies pourraient se voir freinées, non sans frustration, ne sachant pas si le bijoux en question, bien spécifique, aura l’occasion d’être porté régulièrement. C’est là que le concept « J’aime j’aime » vient trouver tout son sens, puisqu’il propose non pas d’acquérir un bijoux définitivement, mais de pouvoir le porter un moment, à l’occasion d’une soirée, d’une tenue ou d’une simple envie passagère. Un véritable service d’abonnement qui vous permet de pouvoir porter des bijoux autant de fois que vous le voulez, et de les échanger contre d’autres au gré des folies passagères. 

Chez « J’aime j’aime » la qualité est gage de splendeur, c’est pourquoi les deux femmes d’affaires ont été pendant près de deux ans à la recherche de créateurs et créatrices de bijoux pour pouvoir alimenter leur catalogue. Mais n’allez pas croire que devient qui veut fournisseur de bijoux pour la plateforme, car c’est un véritable cahier des charges qu’il faudra remplir et auquel il faudra correspondre pour pouvoir imaginer la collaboration. Ici c’est le bijoux de haute fantaisie qui est de mise, un bijoux glamour, sexy, de qualité, sans tomber dans le mouvement parfois inaccessible de la joaillerie. La plupart des bijoux mis en location ou à la vente par l’enseigne online sont en laiton, recouvert d’une couche d’or… Le résultat d’un artisanat à 95% français, non par gage de qualité, mais tout simplement par facilité pour aller sélectionner les pièces, voir comment celles-ci sont pensées, dessinées, conçues et bien entendu vérifier que les critères de sélection éthiques de «  J’aime j’aime » soient bien respectés. De très belles pièces, correspondant à tous les genres, pour répondre à vos envies d’un soir, sans tomber dans le gaspillage et l’accumulation inutile donc.

A travers ce concept, c’est un véritable coup de pied dans le sac de pommes de terre que la marque vient ici donner, bousculant complètement les clichés et bonnes vieilles excuses déculpabilisant les modes de consommation égoïstes et poussièreusement irresponsables. Ici, plus d’alternatives donc, puisque la plateforme prouve que l’on peut tout à fait être belle tout en s’éclatant et en se faisant plaisir. Celles d’entre vous qui auraient d’ailleurs encore en image que l’éco-responsable et l’engagé sont ternes et fades seront surprises de constater que chez « J’aime j’aime » c’est l’éclat qui prime, loin des vieilles idées du genre. A l’heure où nous gaspillons énormément, l’initiative se rend donc judicieuse et révolutionnaire… A méditer donc ! Comme d’habitude, vous retrouverez toutes les infos de la marque en bas de page, mesdames, allez y faire un tour, ça en vaut vraiment la peine.

Quant à nous messieurs, si la marque ne possède pas encore de collection « Men », sachez que l’idée est tout de même en train de cogiter… Je garderai donc un œil attentif sur la chose !

Scylla…

LIENS :

J’AIME J’AIME
9, rue Spontini
75116 Paris

France

Website : www.jaimejaime.fr

E-mail : contact@jaimejaime.fr

SUIVEZ-LES

Facebook : @jaimejaimelesbijoux

Instagram : @jaimejaime.fr

VOS COMMENTAIRES