Coup d'œil

Brûler de la sauge…

Mais que pourrait-on bien faire pour pouvoir s’assurer que 2020 reste, d’ici quelques jours, derrière nous et qu’elle ne passe pas le cap de l’année suivante elle aussi ? Peut-être une partie de la réponse à cette question, devenue vitale, réside-t-elle dans l’idée de purifier l’air et éloigner les mauvaises ondes ? Cela aura néanmoins le mérite de parfumer nos intérieurs ! Brûlons donc de la sauge…

La sauge blanche amérindienne ou sauge blanche de Californie est une plante considérée comme sacrée pour de nombreux peuples d’Amérique du Nord. Elle est principalement utilisée pour les cérémonies religieuses, les naissances et les décès. Dans son milieu d’origine, elle pousse dans les États du sud-ouest des États-Unis et du nord-ouest du Mexique. La tradition  de purifier l’atmosphère avec des herbes, résines et fleurs séchées accompagne toutes les cultures depuis la nuit des temps. La fumigation d’encens de sauge blanche est pour une multitude considérée comme étant un acte de purification. Lors de ce que l’on appelle la “cérémonie de la fumée”, on va brûler, au vouloir, des feuilles, un bâton d’encens, de sauge blanche et imprégner ainsi de sa fumée notre corps, la pièce dans laquelle nous nous trouvons et notre esprit. Sa fumée serait donc bénéfique pour décharger les lieux des énergies négatives, purifier les personnes ou les événements, pour chasser le “mauvais esprit” et attirer les énergies bénéfiques. Traditionnellement, cette manœuvre est accompagnée de prières et permet de créer un environnement favorable au soin et à la guérison. Rien d’étonnant lorsqu’on sait que le nom de la sauge vient du latin “salvare” qui signifie “guérir ». Ceci étant, pas la peine d’essayer sur nos belles-mères, pour cela, préférez l’exercice de l’exorcisme.

Dans le processus alchimique de transformation de la fumigation, les quatre éléments sont représentés : le coquillage, dans lequel reposera le bâton de sauge, symbolise l’eau, l’allumette qui embrase l’encens est le feu, les herbes et la cendre sont la terre et enfin la fumée, l’élément air. Au fil du temps, la recherche a pu expliquer certains effets de la fumée. Par exemple, que l‘odorat est le seul sens qui ne dort jamais et qui est relié aux  émotions. Par ailleurs, il est prouvé qu’une accumulation d’ions positifs dans l’air est dommageable pour la santé. Dans la fumée il y a production d’ions négatifs, qui ont un effet bénéfique sur notre humeur, et atténuent certaines affections qui se développent dans un environnement où la qualité de l’air est médiocre (asthmes, allergies, nausées, céphalées…). La sauge blanche s’utilise sous différentes formes: en feuilles en vrac, en rameaux ou en bâton (“smudge” en anglais). Pour d’autres utilisations, il existe les huiles de parfum, bâtons ou cônes d’encens.

Ainsi donc, l’effet d’éloigner les mauvaises ondes pourrait favoriser l’oubli rapide de 2020… Remettons- la dans sa boîte, enfermons-la et oublions-la vite. Et puis, si ça ne marche pas, bah au moins, on aura parfumé notre intérieur. Pour celles et ceux qui souhaiteraient se procurer de jolis bâtons de sauge de qualité, je les achète pour ma part chez B-Conscious. Retrouvez toutes les infos les concernant en bas de page.

Scylla…

LIENS :

B-CONSCIOUS

Website : www.bconsciousbyc.com

Blog : www.bconsciousbyc.com/le-blog/

Tél : +352 661 198 609

E-mail : contact@bconsciousbyc.com

SUIVEZ-LES

Facebook :  @bconsciousbyc

Instagram : @bconsciousbyc

VOS COMMENTAIRES