Tu vois papa…

Tu sais Papa, c’est trop facile… j’y mets une majuscule et pourtant c’est bien l’écho d’une minuscule que tu laisses dans ma mémoire. Comme un fantôme qui se promène, je retourne souvent dans cette pensée qu’est mon enfance. Et sous les draps posés là pour…

Evidement…

Avant de fermer la porte définitivement derrière moi, j’avais cette envie  de me retrouver à nouveau là où tout à recommencé il y a quelques heures… Tout est si fragile. Puisqu’après la tempête, repose cette odeur de pluie qui apaise enfin nos âmes… Vont de…