Crever le silence…

Depuis ma petite presqu’hibernation littéraire, inexorablement,  j’observe le temps, mon cruel ennemi, passer et se délecter en caressant mon âme de sa lame tranchante…  Voilà des semaines, maintenant, que ma plume est là, déposée, en attente d’un battement de coeur un peu plus fort que…