Crever le silence…

Depuis ma petite presqu’hibernation littéraire, inexorablement,  j’observe le temps, mon cruel ennemi, passer et se délecter en caressant mon âme de sa lame tranchante…  Voilà des semaines, maintenant, que ma plume est là, déposée, en attente d’un battement de coeur un peu plus fort que…

A toi…

A toi… Je pose là ces mots que je n’ai encore jamais posés, un peu comme ça, sans doute un peu aussi parce qu’il m’est plus facile de me plaindre de mes maux, des petites choses de tous les jours, des petites blessures qui n’en…