Coup d'œil

Dans le sillage du rite…

Les techniques de tatouages, de nos jours, ne cessent d’évoluer permettant à nos artistes tatoueurs les projets les plus complexes que leurs pairs d’antan n’auraient jamais osé imaginer… Et pourtant, loin de toute ces machines sortant parfois tout droit d’un film de science-fiction, il existe encore des artistes s’adonnant exclusivement à d’autres techniques, plus traditionnelles, plus douces et ancestrales. Petite présentation d’un artiste qui a choisi de s’installer dans un certain temps.

Discuter avec Romain, tatoueur handpoke dans un style dotwork, géométrique et ornemental, plus connu sous le nom de « MINIM » c’est se prendre le temps d’une réelle discussion, humaine, avec un artiste bourré de talent et d’humilité, qui a fait ce choix  de se tenir loin de la mouvance infernale et peopelisée de la sphère tatouée. Son travail il le fait, dans son coin, avec ses techniques et prodigue, gravant sur la peau de ses clients, des messages, bouts d’histoire et autres instants choisis, tout en douceur, en silence, tel un moment de relaxation intense. Parce que c’est ça aussi finalement le Hanpoke, ou tatouage « fait main », sans machine, selon sa traduction linéaire. Une technique se travaillant grâce à une aiguille, les mêmes que pour les machines de tatouage. Technique particulièrement douce qui permet une cicatrisation plus facile grâce à une agression moindre de la peau. Par ailleurs, une autre caractéristique très importante de celle-ci réside dans le fait qu’il n’y a aucun bruit lié à la machine, devenant donc un moment d’apaisement parfois proche de la méditation. Cependant, le timing nécessaire à ce type de pratique s’étale sur un moment beaucoup plus long qu’un tatouage fait à la machine.

Le Handpoke, Romain n’en avait sans doute jamais entendu parler lorsqu’il s’est installé à l’âge de 14 ans sur Berlin, capitale de l’Allemagne… Même si à l’époque il intègre une section artistique, lui ouvrant une voie directe vers une multitude de possibilités et un regard sur le monde bien « open ». Une fois le bac en poche, c’est cette fois une école d’art qu’il rejoint et découvre une attirance vers les techniques de « Pointillisme », consistant à créer des formes, des ombrages, grâce à une flopée de petits points placés de façon stratégique. S’il deviendra, par la suite, photographe de métier, il se trouvera une réelle passion pour le dessin, l’architecture, notamment le travail fait sur les monuments tels que les cathédrales et autres cadeaux labyrinthiques du temps et de la culture, c’est l’idée du tatouage qui viendra un jour frapper à sa porte… Inévitablement, ses vieilles amours jamais réellement oubliées le dirigeront vers la technique du Dotwork, comme une évidence inscrite dans son ADN. Mais le milieu commence à être saturé et ses amis tatoueurs n’ont pas le temps ou sont trop loin pour s’en occuper au titre d’apprenti. Ils lui confèrent donc des conseils précieux, l’artiste s’essayant sur les peaux synthétiques, permettant un apprentissage autodidacte dans le temps. Et quand on voir la qualité et la propreté de son travail, on se dit que ce temps- là a plutôt décidé de bien faire les choses !

Dans une société qui veut tout, tout de suite… Ou tout va beaucoup trop vite, l’artiste choisit l’option du contre- courant, préférant le rite aux nouvelles technologies, celui-ci correspondant mieux à sa philosophie de vie. 4 coups par seconde, contre 120 pour les machines traditionnelles et évoluées, mais des coups qui ne déchirent pas la peau. Le Handpoke est donc une technique parfaite pour certaines parties du corps, plus sensibles, évitant par la même occasion une douleur dont, osons l’avouer au moins cette fois, nous nous passerions bien tous. Après m’être entretenu avec Romain, il est, en effet, plus qu’une évidence que la technique colle parfaitement à la peau de l’artiste que vous pourrez retrouver tout le week-end prochain, durant le salon Int. Tattoo Convention au Luxexpo The Box.

Scylla…
LIENS :

MINIM HANDPOKE TATTOO

Website : www.minimtattoo.com

E-mail : minim.tattoo@gmail.com

SUIVEZ-LE

Facebook : @minim.tattoo

Instagram : @minim.tattoo

VOS COMMENTAIRES