Hello

HELLO – Il nous faut consommer, et de peu assez…

A l’approche des fêtes, la tentation est grande… Se faire plaisir et faire plaisir est l’idée qui réchauffe un hiver clôturant une année tout aussi sinistre que sombre. Quitte à finir l’année sur une touche de bonne humeur et de partage, pourquoi ne pas en profiter pour faire les choses bien, de façon engagée ?

2020, clairement, plus de la moitié de la population doit être impatiente que tu te casses ! Cette année qui nous a enfermés en nos murs, n’oubliant pas au passage de nous priver de nos beaux moments d’été, de rencontres, de fêtes, de découvertes, de vacances… aura finalement invité certains d’entre nous à l’introspection, au rythme que nous donnons à nos vies, ainsi que ce dont nous  la nourrissons. Le scénario quotidien du réveil pour vite se préparer, avant au passage un café noir, pour foncer s’enfoncer dans les bouchons, passer la journée dans une vie de stress, pour foncer s’enchevêtrer dans les bouchons, pour rentrer s’engueuler et se prendre la tête et finalement s’endormir en espérant vite voir le vendredi soir, cela ne fonctionne plus… Si tant est que vous ayez envie d’une vie plus saine de corps… mais aussi d’esprit !

Au final, cet article pourrait presque prendre des intonations de ceux qu’on écrit pour clôturer l’année… Mais non, il n’est que le focus que j’avais envie de donner à ce constat qui a fini par donner un souffle de vie à une réflexion prenant de plus en plus de place : Arrêter de nourrir ma vie de merdes ! Et si ça ne s’applique pas à tout directement, c’est un petit pas, fait un peu par hasard, faisons semblant qu’il existe… Un petit pas qui a donné le ton à un chemin de vie. Pour ma part, ça a commencé avec les fruits et légumes… Dans la mouise bien embourbé que j’étais pendant la confinement, j’ai été sensible au pétrin dans lequel mes congénères étaient eux aussi bien enfoncés. Du coup, j’ai fini par aller chercher tout cela directement chez le producteur. Avec la belle surprise à la clef de cette qualité unique, redonnant des couleurs à ce qu’on se mettait en bouche.

Et c’est là tout un nouveau monde de perspectives qui s’offrait à moi, avec pour réflexion formulée invitant à rien d’autre qu’au bon sens ! L’idée de consommer, de se faire plaisir, de vivre mais tout en ayant un regard attentif sur le reste du monde et sur notre belle planète ! Dans cet ordre d’esprit donc, l’invitation nous a fait emprunter une route de quiétude préférant nous installer au beau milieu de la campagne que dans le stress des villes. Le calme, la nature, l’air frais… L’espace aussi ! Bien entendu, cette réflexion s’est aussi installée dans le reste de la maison, y compris dans la salle de bain. On avait déjà ouvert la poubelle toute grande aux produits testés sur les animaux. Ceux-ci n’ayant pas de place chez nous. Il était surtout maintenant question de s’interroger sur ce qui venait à s’écrire sur les étiquettes des produits de cette pièce. Préférant le bio, le local, l’engagé… Parce que c’est finalement de cela qu’il est question : continuer à vivre, mais en vivant les yeux ouverts et la conscience posée sur le monde. Un peu comme le fait et invite à le faire Cyrielle, du concept Bconscious, que je vous ai présenté cet été.

Cyrielle sera mon invitée dans le LIVE HELLO, ce soir sur Instagram. Ensemble nous parlerons de la prise de conscience, du changement de vie et de l’invitation qu’elle lance, au même titre que de plus en plus de structures différentes, qui prônent un mode de vie tout aussi beau, rempli de plaisirs, mais dans l’idée de l’intelligence ! On se donne donc rendez-vous ce soir…

Scylla…

LIENS :

B-CONSCIOUS

Website : www.bconsciousbyc.com

Blog : www.bconsciousbyc.com/le-blog/

Tél : 661 198 609

E-mail : contact@bconsciousbyc.com

SUIVEZ-LES

Facebook :  @bconsciousbyc

HELLO

Live Instagram tous les mercredis à 20h30 : Cliquez-ici !

 

VOS COMMENTAIRES