Coup de stress

Hystérie épidémique…

A moins que vous ne soyez isolé en haut d’une montage, et encore, vous n’aurez pas pu manquer la nouvelle qui fait trembler la terre : Le Coronavirus ! Scénario catastrophe, fermeture de villes, avions et bateaux immobilisés, conspiration de l’industrie… La presse au sens large et les réseaux sociaux se sont rapidement emparés du sujet, vous faire trembler et faire ce qu’elles aiment le plus : Nous manipuler ! Petit focus comme on les aime sur la température actuelle d’une société qui craint pour sa vie…

Les coronavirus, ou CoV, sont des virus à ARN monocaténaire de sens positif correspondant à la sous-famille Orthocoronavirinae de la taxonomie de l’ICTV. Ce sont des virus enveloppés, constitués d’une enveloppe virale entourant une nucléocapside à symétrie hélicoïdale…. Bla-bla-bla… Pour faire simple : On va tous crever… Mais rapidement cette fois ! L’info qui ressemble à une histoire de film catastrophe nous raconte donc l’histoire de quelques cas passés dans leur nombre à vitesse grand V vers quelque chose d’impressionnant, obligeant l’idée de la quarantaine… L’hystérie installée, le monde réagit et part dans tous les sens. De la paranoïa aux amalgames, les restaurants asiatiques sont désertés, tousser dans les transports en commun vous libère de l’espace et l’ironie s’installe dans les posts Twitter « Donc il faut 2 jours pour que la chine amène un virus en France, mais il leur faut 3 mois pour faire parvenir un colis ».

#thestormiscoming n’étant pas devenu un média d’analyse scientifique, penchons-nous sur un autre phénomème : la réaction des réseaux sociaux et autres médias. Comment l’info est-elle traitée ? Comme nous l’aimons le plus : en nous donnant la chair de poule. Car oui, c’est la réalité, l’homme d’aujourd’hui aime se faire peur. Si les films d’horreurs d’hier mettaient en scène des monstres qui n’avaient rien de réels, de nos jours, ce qui fait vendre c’est cette idée que quelque chose pourrait réellement se passer, nous amenant à passer de vie à trépas. De « Saw », racontant l’histoire d’un psychopathe réalisant de pièges mortels, à « The Walking dead » et son virus qui, une fois mort vous transforme en zombie, sans oublier le très gore « Hostel » où l’ont rencontre de jeunes vacanciers, enlevés et revendus à de riches fortunés pouvant les torturer à souhait, allant jusqu’à réaliser leurs plus sombres phantasmes. Du coup, le paysage médiatique étant plutôt à la révolte, il faut distraire le peuple en lui amenant quelque chose de suffisamment intéressant pour détourner son attention… On nous parle donc de villes entières presque condamnées, dont il semblerait impossible de sortir ou d’y entrer (et qui en aurait envie finalement ?). Pas un jour ne passe sans qu’on entende quelque chose de « nouveau » à ce sujet, histoire que le film n’en termine pas…

Niveau conspirationniste, l’imagination ne manque pas… A grands coups de culture moderne et geek cette fois. C’est ainsi que les posts humoristiques ou « sous réserve de… », mais tout de même très mystérieux, parleraient d’une société de biotechnologie, active sur la ville qu’on nous dit « sous quarantaine » dont le logo ressemblerait à l’identique à celle de la « Umbrella corporation », multinationale de recherche pharmaceutique du jeu « Résident Evil », où il faut survivre parmi les zombies et autres monstres génétiquement modifiés. Etrangement, le nom « Corona » serait l’anagramme de « Racoon » soit « Racoon City », la très macabre ville où se déroulerait le jeu « Résident Evil ». La parallèle donne donc vite le tournis et laisse envisager les plus sombres scénarios… Sachant que le jeu n’est plutôt pas fait pour les tendres, on peut envisager le pire pour nos jours à venir.

Enfin, pour terminer… Le malheur des uns faisant parfois le bonheur des autres, on nous annonce une augmentation considérable des téléchargements du jeu « Plague Inc. », un jeu sur smartphone mélangeant, aux dires de ses créateurs « stratégie et simulation au réalisme terrifiant », celui-ci mettant en scène la propagation d’un virus. « Nous invitons les joueurs à ne pas s’informer sur la plateforme et privilégier les sources officielles, rappelant que le coronavirus n’est pas un jeu. » Que demander de mieux niveau marketing ?

A moins que vous ne vous soyez déjà réellement isolés sur une colline déserte (comme si ça allait vous préserver…), sachez qu’avec un peu d’humour noir, on peut se dire qu’il ne nous reste donc que peu de temps à vivre… l’idée d’une article un peu plus léger était donc tentant. Il ne nous reste donc plus qu’à attendre… Mais attendre quoi ? Bah, suivons ce que nous disent les infos… C’est ça, ou la télé-réalité en même temps, autant favoriser le bon film d’horreur, à l’univers de l’abrutisme (même si le mot n’existe pas).

Bonne fin à tous…

Scylla…
LIENS :

NEWS – FOLLOW #THESTORMISCOMING – NEWS

Facebook : @thestormiscoming

YouTube : @The Storm TV

Instagram : @thestormiscoming_lux

Snapchat : @thestormlux

VOS COMMENTAIRES