La corde noire

La mort s’éclate en vacances…

A ce destin scandaleux, nul ne s’habitue jamais… Jusqu’où l’idée de la mort est-elle soutenable ? Quand la peur de celle-ci devient pathologique ? La crainte de la mort ou de mourir s’ancre parfois en nous, dès notre plus jeune âge, pour ne plus jamais nous quitter. Sournoisement, celle-ci s’immisce jusque dans notre quotidien, pour caresser notre âme de sa main glacée, jusque dans nos moments de vie les plus intimes. Vicieuse, la mort nous rappelle cet été qu’elle aussi part en vacances !

S’il est bien une des choses qui peut me perturber, voire m’obséder depuis mon plus jeune âge, c’est l’idée de la mort, qui peut frapper à tout instant, sans crier gare. Il s’agit là vraiment d’un sujet qui peut m’angoisser, quitte à s’emparer d’un moment qui devrait être synonyme de bonheur… A l’heure où les maux de la société deviennent « tendance » et font la une des magazines féminins, qu’on achète pour « lire » sur la plage, à coup de gros titres scandaleux, ne s’est-on jamais demandé si la mort elle-même ne pouvait pas en avoir marre de voler la vie des autres ? Et si tel était le cas, n’aurait-elle pas envie de prendre des vacances elle aussi ? Apres tout, au détour d’une agonie, peut-être, dans un moment de solitude profonde, celle-ci aurait-elle pu poser le regard sur un des titres du média féminin du genre « Dépressive ? Prenez des vacances ! ». Et si la mort décidait d’aller en vacances… Peut-être aurait-elle envie de partager ces instants avec nous ? Histoire de nous rappeler qu’elle reviendra bientôt nous torturer. Dans ce cas, quel meilleur support que les réseaux sociaux !

La mort existe… Rien de nouveau me direz-vous. Mais lorsque celle-ci se sert d’un des réseaux sociaux les plus puissants pour faire passer un message, ce n’est pas sans auto-dérision, humour noir à la clef ! C’est comme cela qu’avec 359.000 followers, la mort nous partage ses instants perso sur son compte Instagram @iamtheswimreaper : farniente sur la plage, petit pique-nique, bronzage intensif, feu de camp le soir… etc. Nous découvrons la mort pratiquant, non sans ironie, les plaisirs d’été sur la plage tels que l’homme peut les pratiquer. C’est assez fun, c’est plutôt bien foutu… Et c’est assez efficace !

Au dela de la démarche humoristique, à la limite de l’artistique, de la chose il y a un message plutôt puissant, mais posé là comme ça, sans nous rappeler que nous ne sommes pas immortels. Si nous ne sommes que des hommes, nous avons souvent tendance à oublier que la mort ne nous oublie pas sous prétexte que nous sommes « en vacances ». Celle-ci peut frapper à tout instant, y compris ceux-là ! J’aurais donc plutôt tendance à applaudir de mes deux mains la démarche… Mais mieux que les mots, je vous laisse découvrir certaines des meilleurs photos que vous pourrez visionner sur le site en question.

Bonnes vacances tout de même…

Scylla PIERCE







LIENS :

THE SWIM REAPER
www.swimreaper.co.nz
FOLLOW THEM
Instagram : @iamtheswimreaper

VOS COMMENTAIRES