Porno chic

Le cauchemar commence au réveil…

Les yeux ouverts, la peur n’est pas toujours au rendez-vous… Et pourtant, Hangman est un film qui pourrait venir vous glacer le sang, tant le réalisme de son scénario semble probable. Et pourtant, personnellement, je n’aurais pas misé sur ce film tant ses codes nous sont devenus familiers.

L’histoire est simple et pourrait être la vôtre… Une famille « heureuse », celle de “Monsieur et Madame tout le monde“… Vous rentrez de vacances, retrouvez votre maison retournée, vous pensez au cambriolage, sans vous douter qu’un inconnu a élu domicile chez vous, à votre insu, qu’il guette chacun de vos faits et gestes et continue a vivre chez vous, sans que vous vous en doutiez. Moi perso, l’idée même de ce scénario, après avoir vu ce film, me paralyse d’effroi. Pourtant, à la lecture du résumé du film signé Adam Mason, l’impression de déjà vu et revu m’avait mis en garde. On les connait ces vieux codes à la « Paranormal Activity », une image floue, bleutée, façon caméra amateur, avec ce slogan qui n’impressionne plus personne « inspiré de faits réels ». Ils devraient d’ailleurs arrêter de nous bombarder de ce vieux message qui ne fait plus trembler personne, tant ce mode marketing est usé et devenu tout sauf crédible. C’est pourtant un profond malaise qui s’installe plus les minutes du film avancent. Car cet inconnu dont vous ne verrez jamais le visage, puisque recouvert d’un bas, s’est bel et bien installé dans la demeure et y véhicule en tout quiétude pendant que la famille dort. Le film n’est pas gore, mis à part quelques scènes qui n’en seront, néanmoins, que plus choquantes. Ce film fait peur ! Peut-être parce que profondément réaliste et crédible… Il y a un suspens qui demeure, vous êtes plongés dans celui-ci et attendez ce qui « pourrait » se passer, vous demandant quand l’un de membres de la famille va se réveiller et tomber nez à nez avec l’inconnu les observant au pied du lit. Les choses s’installent, le bonheur s’effrite, le chaos fait son œuvre. E puis brusquement la fin… Une fin brutale. Mais je n’en dirai pas plus…

Si vous êtes à la recherche d’un film avec du sang partout, ne regardez pas Hangman. Il est classé dans la catégorie « Horreur » à défaut, comme beaucoup d’autres, ce qui explique sans doute en partie la « mauvaise critique » de celui-ci. Il devrait être placé dans la catégorie « Terreur », car il vous plonge dans l’un des rôles principaux, il vous tient en haleine, il vous glace le sang à de nombreuses reprises de par ses images, de par ses scènes, de par le réalisme de son impudeur. Durant une heure trente vous allez vous transformer en voyeur, vous allez crier pour prévenir la famille, mais elle n’en entendra rien… Si vous êtes à la recherche d’hémoglobine, ne regardez pas Hangman, regardez le si vous êtes à la recherche de sensations, mais pas si vous allez dormir juste après, seul !

Scylla PIERCE

LIENS :

VOS COMMENTAIRES