Coup d'œil

Le nouvel or rose…

On le connaît noir, blanc ou au lait… Il est le précieux trésor des plus gourmands d’entre nous… Il se présente aujourd’hui sous une toute nouvelle couleur : le rose ! Le chocolat n’a semble-t-il pas fini de nous réserver des surprises. Révélée il y a quelques mois, cette nouvelle couleur naturelle commence à se répandre sur le monde. 

Le chocolat « Rubis » de son petit nom tendance et somptueux, chocolat naturellement rose par la torréfaction des graines du « Ruby » (son nom en anglais) a été découvert par l’entreprise suisse Barry Callebaut. C’est avec le fameux Kit Kat rose que celui-ci a été révélé au grand public, avec cette petite caractéristique qu’est son goût acidulé et fruité de baies. Cette fève de cacao se trouve en Équateur, au Brésil et en Côte d’Ivoire et a donné naissance à une nouvelle sorte de chocolat. Il s’agit d’ailleurs de la première évolution de ce produit depuis la découverte du chocolat blanc, il y a près de 80 ans. Un chocolat rose, certifié sans colorants ni arômes ajoutés.

Si au départ le public n’a absolument pas compris qu’il s’agissait d’une nouvelle teinte naturelle, pensant qu’il s’agissait d’un mélange conçu pour une édition « spéciale » du produit, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans l’industrie de la gourmandise. A charge, malgré la popularité du chocolat de la marque, et ce malgré les 13 années de recherches pour arriver à un tel résultat, il faut avouer que la commercialité ne pousse pas le public à se poser la question du détail… Un coup dans l’eau donc, qui pourtant n’est pas passé inaperçu des marques de chocolat dits « de qualité ». C’est donc avec moins de temps qu’il en aura fallu pour développer cette nouvelle couleur que les grands chefs auront été interpellés par toutes ces nouvelles perspectives qui s’offraient à eux en matière de pâtisseries ou de desserts. Il a d’ailleurs été sublimé par le chef américain Wolfgang PUCK qui a mené la conception du menu servi lors du gala des Oscars en 2018. 

Il faudra néanmoins encore attendre quelques mois afin que la recette précise ne soit dans les mains d’autres fournisseurs… En effet, celle-ci est possédée par la marque, connue par une toute petite poignée de personnes et sans doute cachée bien au chaud dans un coffre. Son résultat principal reposant sans doute dans un procédé de torréfaction bien particulier. Du coté de nos partenaires chocolatiers et pâtissiers au Luxembourg, il semblerait en tout cas que personne n’ait eu l’occasion de tester ce nouveau chocolat. Affaire à suivre donc !

De belles perspectives donc à envisager pour nos palais dans les mois à venir… On reste bien attentifs aux gourmandises à venir !

Scylla…

VOS COMMENTAIRES