Coup de foudre

Ma très versatile amie Adèle…

En matière de suspens, il y en a pour tous les goûts… Du plus classique au plus tordu psychologiquement. Alors quand Netflix nous propose une nouvelle série, composée de six épisodes, on ne peut qu’aller voir ce que ce nouveau programme a à nous proposer. Mais attention, accrochez-vous bien, car dans le cas contraire, vous pourriez facilement perdre pied !

Mon amie Adèle, « Behind Her Eyes » à l’origine, est une mini-série développée par Steve Lightfoot, plus connu pour avoir créé « The Punisher », ou ayant participé à l’écriture du scénario du sensationnel « Hannibal ». A la base, un roman, écrit par Sarah Pinborough, publié en 2017. Mais pas n’importe quel roman puisque le bestseller a été plébiscité par le maître de l’horreur, Stephen King, en personne qui l’a tout bonnement « trouvé génial ». Quel meilleur coup de pub pour un roman à suspens me direz-vous !

Au fil des pages et très rapidement, c’est l’histoire d’un triangle amoureux un peu malsain qui va se dessiner sous nos yeux. Une relation dévastatrice qui va se centrer sur Louise, une mère célibataire, secrétaire employée dans un cabinet médical, qui va s’amouracher sans le vouloir de David, son nouveau patron, lui-même marié à la jolie Adèle, une jeune femme à l’allure frêle, mais un peu étrange. Et les rôles se dessineront avec brio : Louise galère dans la vie mais tente de construire à son fils une vie stable et équilibrée, pendant que sa vie à elle tourne en rond. David, lui aussi un peu paumé (on comprendra pourquoi par la suite) cherche sa place, sous ses airs de psy maîtrisant tout dans l’illusion qu’il tente de donner à son couple. Et enfin, l’étrange Adèle, ce personnage qui dès le départ va déranger dans son côté « trop beau » en apparence, cachant quelque chose de beaucoup plus sombre dans son ombre. Les choses viendront se compliquer lorsque nos deux collègues se lieront dans une relation interdite mais au combien sulfureuse, pendant que parallèlement, sans le savoir les deux femmes se lieront d’amitié. Ainsi, Louise, notre héroïne à qui la comédienne Simona Brown ( « The night manager » et « The little drummer girl ») prête ses traits, se retrouvera piégée dans un jeu aux apparences trompeuses, la faisant basculer dans le doute et la confusion du couple aux apparences parfaites.

Dans la pénombre, on tente d’y voir clair et de trouver la vérité entre la fragilité et la bienveillance surjouée d’Adèle, la maladresse et le manque de confiance de David qui se doit, de par sa fonction, de rassurer ses clients et  enfin la curiosité malsaine développée au fil des épisodes par Louise. Le doute s’installe et prête à chacun des intervenants un caractère doublement suspect qui ne cesse de nous interpeller, notamment chez David et son besoin inquiétant de surveiller tous les  faits et gestes de son épouse, mais aussi de celle-ci dont on ne sait si la folie est profondément ancrée ou complètement maitrisée. Les pistes n’ont de cesse de se mêler, se démêler et à nouveau s’enchevêtrer, pendant que l’intrigue s’amuse à jouer avec nos nerfs au jeu du chat et de la souris.

Au fil des six épisodes de cinquante minutes qui composent cette mini-série, les secrets des plus sombres vont se révéler pour donner toute sa complexité à l’intrigue, jusqu’à sonner une fin des plus surprenantes comme on les aime. La série fait le choix agile d’alterner entre différents registres pour mieux conquérir le spectateur, avec un suspens toujours au rendez-vous. C’est seulement à la fin que tous ces signes un peu étranges qu’on prendra pour des effets purement esthétiques, viendront se rejoindre pour mieux placer chaque pièce du puzzle. Mystérieux, inquiétant et porté par trois excellents acteurs, ce programme a tout pour séduire les amateurs de récits troublants.

Pour l’anecdote, on appréciera, pour une fois, l’intervention de la plateforme Netflix, censurant une scène des plus cruelles du livre, où un chat se fait massacrer avec une violence extrême, pour ne pas heurter le grand public, au risque de décevoir les fans du roman. Moi qui ne suis absolument pas adepte de la censure et de la dénaturalisation d’un roman dans son interprétation cinématographique, j’avoue que j’ai été rassuré de ne pas voir cette scène se dérouler sous mes yeux.

Vous êtes prêts ? Un peu de pop-corn, un bon canapé, c’est parti !

Scylla…

LIENS :

MON AMIE ADELE

Titre original : Behind Her Eyes

Créateur : Steve Lightfoot

Année : 2021

Nombre d’épisodes : 6

Durée moyenne d’un épisode : 50min

Avec : Simona Brown, Tom Bateman, Eve Hewson

Chaîne d’origine : Netflix

VOS COMMENTAIRES