Coup d'œil

Sémantique et ontologie des ombres…

L’arrêt sur image, ici, se fait à la façon d’un vrai artiste… Celui dont l’art et la passion coulent en permanence dans les veines. Une vision influencée par la vie, par ce qui l’attire et lui donne envie de faire vibrer tout autant qu’il vibre. Bienvenue dans l’univers de Navet Tattooist.

Navet Tattooist… Un nom peu atypique, qui réfère tout simplement à son nom de famille. Son prénom ? Dylan. Son âge ? 27 ans ! Sous ses airs de presque bucheron, à l’allure et à la dégaine d’un vrai mec, comme on n’en fait presque plus, comme dirait l’autre… Un de ces beaux gosses à qui l’ont prêterait vite la tenue de Bad boy, c’est un réel gentil qui se cache. Un mec comme les autres, à la différence près que celui-ci s’est levé un beau matin en décidant qu’il irait à contre-sens des courants, n’hésitant pas à ne plus se fondre dans la marge. Son métier ? Artiste tatoueur… Ou plutôt Artisan tatoueur, comme il se plaît à rectifier… Partant du principe qu’il ne sauve pas plus de vie qu’il ne crée quelque chose. Il se sied à graver sur peau ce que sa clientèle désire se faire tatouer.

Ce métier, c’est à 15 ans qu’il a commencé à l’apprendre… 15 ans ! Autant dire qu’il y a baigné presque toute sa vie. Un métier artistique, en parallèle à une formation en menuiserie, au cas où… Mais une réelle passion pour laquelle il s’est épris très jeune, celle du dessin, dans lequel il aura très vite trouvé un refuge, un exutoire, en réponse aux difficultés de la vie. Une réaction ensuite, en réponse à son talent… Celle de son entourage dans un premier temps, puis celle d’un artiste « un de ceux de la vieille école » qui formaient « à la dure ». Loin d’un star système stérile qui n’existait pas encore à l’époque, la vague n’y ayant pas encore trouvé vie, l’apprentissage à l’époque se faisait après l’école et commençait par les taches ingrates : le nettoyage, le café, l’accueil… Un premier combat avec un monde qui n’est pas le sien, pour ce jeune en quête de repaires, qui bégayait à l’époque lorsqu’il s’adressait aux clients tatoués sur le visage, qui mesuraient trois têtes de plus que lui. Viendra ensuite l’action, parce que les tatoueurs de l’époque stérilisaient eux-même leur matériel, soudant les aiguilles et montant les machines à la main. Et le dessin, toujours et encore, dés que c’est possible, à chaque instant parce que c’est là que repose la vraie base du métier.

Ses influences ? La nature, l’art, l’ombre et la lumière… Ses modèles ? Il citera l’allemand Julian Siebert ou Sandry Riffard « Au de la du réel tattoo » parmi les tatoueurs qui auront su le toucher dans leur travail et leur technique, pour les autres artistes il évoquera inévitablement Giger, cet artiste plasticien maître du bio mécanique ou encore Eric Lacombe qui donnerait presque vie au monde des ombres et dont je vous parlerai très prochainement. Des styles, des mouvements, des ombres, de l’émotion et des âmes qui l’influencent dans son quotidien, ainsi que dans sa réflexion artistique, pour le mener de plus en plus vers un style classé « surréaliste ». L’art inspire… Il aime le cinéma, la sculpture et la peinture. Il précisera d’ailleurs, à la fin de notre entretien qu’il n’est pas « que » tatoueur, il peint aussi, à l’aquarelle.

La fameuse pièce qui aura impressionné lors de son passage sur le salon LIFE en novembre 2021

Et puis, si vous l’avez déjà croisé sur une convention, une chose, au-delà de son talent, aura du vous interpeller… Cette humilité qui est sienne, signant presque son empreinte d’une casi timidité. Parce que l’artiste sait aussi se souvenir que ses premières images étaient celles, un peu floues, d’un jeune gars ne sachant pas vraiment où il allait… Mais y allant quand même ! Dans l’idée de l’événement, Dylan ne cherche pas l’hyper-rentabilité, pas plus qu’il ne courre après les trophées. Il choisi par contre le modèle qui l’accompagne dans son déplacement, celui ou celle qui aura été sélectionné pour le suivre dans ce qu’il appelle un moment de détente ou de débauche, une convention étant avant tout faite pour revoir les potes, s’en faire de nouveaux, faire la fête et envoyer du lourd ! Du lourd ? Oui… Parce que son job, il l’a compris, c’est aussi de montrer de quoi il est capable, répondant à cette attente du public que de voir de vrais artistes bosser sur la peau, recouvrant tout une partie du corps sur deux ou trois jours. Vous l’aurez compris, Navet Tattooist fait le show… En toute humilité. A l’image du jeune qu’il a choisi en novembre dernier lorsqu’il est venu tatouer sur le salon Life. Un modèle qui, au-delà de la pièce imposante et magnifique qui aura été construite sur échine sous nos yeux, aura surpris, forçant l’admiration dans la retenue et la maîtrise de la douleur qui aura été sienne durant trois longs jours de séances.

« Ma satisfaction, je ne la trouve pas dans les likes, je la trouve dans celle de mes clients qui se retrouvent heureux de porter ce qu’ils voulaient sur la peau… »

Au final, alors qu’on pourrait, de prime abord, être impressionné par sa dégaine de vrai mec, on découvrira un homme, un vrai… Humain, ouvert, talentueux… Attendrissant ! On retiendra de lui cette passion qui guide chacun de ses pas, sans concession ou demi-mesure. Un artiste, un vrai dont il ne vous parlera pas comme d’un mec qui conçoit à travers une tablette, la création, celle inculquée par la vielle école, se faisant pour lui sur papier, cette matière qui lui sied tant… La base ! Cette fierté qui lui va si bien que de pouvoir dire qu’il a réellement appris aux cotés d’un artiste qui aura su croire en lui dés son plus jeune âge… Un cadeau de la vie qu’il n’oubliera pas. Mieux, un véritable enseignement de la vie qui l’aura marqué au fer rouge.

Navet Tattooist fera partie des 200 artistes tatoueurs présents sur le Salon Life expo de mai 2022… Retrouvez en bas de page de cet article toutes les infos pour pouvoir le suivre.

Scylla…
LIENS :

TRANSDERM’INK

Navet Tattooist

1bis rue des Cordeliers

01340 Montrevel-en-Bresse

France

Website : www.transdermink.fr

Tél : +33 6 13 38 72 66

E-mail : transdermink@gmail.com

SUIVEZ-LE

Facebook : @Transdermink

Instagram : @navet_tattooist