Faut qu'ça bouge

…sur le point d’agoniser !

Il y a différentes façon d’aborder la vie… Tout autant de façons, finalement, que d’êtres humains qui peuplent cette terre. Depuis un an, mon entourage a changé, il a évolué dirons-nous… Fini les personnes nocives, bonjour les personnes équilibrées. Et qui parle d’équilibre parle automatiquement “vie saine » ou presque. Vu que les gens qui nous entourent ont inexorablement une influence sur nos vies, j’ai pris la décision de… Me remettre au sport !!!

Si l’acte peut sembler banal, c’est sans compter les kilos emmagasinés depuis quelques années… Parce que oui, bien évidement, lorsque vous entrez dans le confort, vous pénétrez un mode de vie plus « riche ». Et c’est ainsi que les plaisirs de la chair ont eu raison de moi (eux et les horaires décalés). C’est donc au bout de quelques jours mois de constat que le déclic a enfin eu lieu. Qu’est-ce qui a provoqué ce déclic ? Les vacances… Elles ont cela de magique que lorsque tu es là, au soleil, il y a toujours un gars qui, sans même faire attention à toi, te rappelle ce doux message : « regarde, tu n’es pas comme moi. Moi, j’ai un beau corps ! ». Alors le regard des autres, on sait tous quoi en penser… Mais lorsque son propre regard devant le miroir fait de nous des êtres abjects, on se dit qu’il est plus que temps de se reprendre en mains !

Déclic oblige, j’ai donc commencé à me renseigner : Où aller s’inscrire ? Une salle pas trop loin, pas trop chère, pas trop remplie de mecs qui se la pètent, dont le regard est partagé entre eux, eux devant le miroir, eux devant leur smartphone pour le selfie, eux en train de se caresser en toute indiscrétion, et toi… Toi qu’ils regardent de haut en bas avec l’air de te dénigrer. Bah ouais mec, moi j’ai une entreprise à gérer. Le monde ne tourne pas uniquement autour de mon milk-shake ! Bref… J’avais déjà entendu plusieurs amis parler d’une salle de sport, en de très bon termes… A deux pas de Differdange. Je passe donc un coup de fil, on me met « en contact» (oui, je commence à avoir des relations, vous avez aussi remarqué ?!), rendez-vous pris ! Bon, j’efface le paragraphe traitant du sujet « trouver une tenue pour aller faire du sport ». Vous allez pleurer de rire et moi… Pleurer de désespoir !

C’est donc il y a quelques jours que je passais pour la première fois les portes de la salle « Maximouss Gym »… Un endroit calme, propre, accueillant, loooooooin des stéréotypes qu’on pourrait s’en faire. Tiens… Directement je suis accueilli par Mouss, en personne, le propriétaire de la salle. Ca tombe bien, c’est avec lui que j’avais rendez-vous… Je suis invité à m’asseoir avec lui pour discuter. Du coté droit j’ai une vue directe sur la salle et quelques personnes occupées à s’entraîner. Etrangement, je me sens vite mis en confiance car l’ambiance à l’air à mille lieux de l’image que je m’étais faite des salles de fitness. Les mecs travaillent, ils ont l’air tranquilles, les gens se saluent avec un sourire et un bonjour « moien » (bonjour en luxembourgeois). Mouss se présente, donne directement l’image d’un mec qui sait ce qu’il veut, mais qui ne se la raconte pas, un mec serein. Il écoute aussi… Il commence par me demander ce que j’attends d’un entraînement dans sa salle. Après lui avoir annoncé que je souhaitais tout d’abord perdre du poids et ensuite me reprendre en main, il acquiesce et me répond qu’il n’y a pas de problème, que je suis au bon endroit.

Après quelques explications, conseils en matière de nutrition et après avoir fait le tour de la salle et ses annexes, découvrant au passage sa nouvelle machine dont il n’est pas peu fier, la machine à Cryothérapie (Je vous en parlerai si je tente l’expérience un jour), je prends conscience que l’endroit est réellement hyper clean et propre. Les sanitaires, les appareils, la structure en elle-même est jeune et particulièrement bien entretenus. Faut avouer, là encore, que c’est malheureusement exceptionnel… Perso, toutes les salles de sport où j’ai pu m’entraîner, il y avait toujours des trucs qui traînaient, qui n’étaient pas à leur place qui n’avaient pas été remis à leur place et des vestiaires à l’hygiène parfois douteux. Ici, une seule visite suffit pour comprendre que les gens fréquentant l’endroit sont respectueux. Ca met en confiance… Je suis donc invité à revenir le lendemain soir, avec ma tenue de sport (oui oui, celle là qui a été si galère à trouver, merci d’y repenser…). Mon Dieu…

Le lendemain, j’arrive… Mouss m’accueille et me présente Richard, son « Bras droit », un mec souriant, donnant une image toute aussi sereine que celle de son collègue et tout aussi rassurant que le propriétaire de la salle. A ce moment de la lecture de l’article, vous ne le savez pas, mais je vais le détester… Je vais détester Richard, parce que Richard va me faire souffrir ! Profondément souffrir… Pendant près d’une heure trente, Richard va me faire transpirer comme un porc, Richard va me faire souffrir en me faisant marcher, courir, sauter, presque rouler… etc. A tel point, et ce n’est pas sans rire cette fois, qu’à la fin de la séance, il est temps que les choses s’arrêtent, parce que les étincelles dans mon champ de vision étaient réellement bien présentes… Mon corps n’en pouvait plus… Mais, à qui la faute me direz-vous !

J’écris que j’ai détesté Richard, mais en fait… Richard est un gars adorable et je profite de cet article pour le remercier d’avoir accepté de me prendre en mains. Parce que Richard vous fait souffrir, mais tout en douceur, toujours gentiment, toujours de façon compréhensive, sans juger… Et cela, c’est important dans des moments pareils. Vous êtes là presque en train d’agoniser. A tel point que la scène pourrait prêter à rire…Mais personne ne vous juge, personne ne dépose un regard sur vous… J’ai réellement apprécié cette salle, dont je suis aujourd’hui client !!!


Croyez-moi, je sais de quoi je parle lorsque j’écris que j’étais très mal dans ma peau… Je n’acceptais plus ce que j’étais devenu ! On a honte, on n’ose ni se regarder, ni observer le regard qui se pose sur nous pour nous juger… On est mal ! Et cette honte ne nous pousse pas à nous remettre en question et à nous faire violence en allant de l’avant. J’ai osé le faire en passant la porte de MaxiMouss Gym, je ne le regrette pas, que du contraire ! Alors, bien entendu, je ne vais pas vous écrire qu’il s’agit ici d’une recette miracle, je ne suis pas « mieux » dans ma peau au bout de quelques jours, c’est logique. Mais le fait de savoir que je me prends en main plusieurs fois par semaine, dans un cadre qui prête à pouvoir le faire, aide à aller de l’avant ! Félicitation donc, non seulement à Mouss pour son accueil, sa disponibilité, son travail. A Richard pour le temps, la patience et la générosité dont il a fait preuve pour me coacher. Mais félicitation aussi à la clientèle de cette salle qui n’a pas oublié qu’on doit tous, un jour ou l’autre, se prendre ou reprendre en main. Tout mon respect pour cela !

Vous trouverez, comme d’habitude, toutes les informations concernant Maximouss Gym en bas de cet article.

Scylla Pierce

LIENS :

MAXIMOUSS GYM

195 rue de Differdange
L-4437 Soleuvre

Tél : +352 26 59 09 77

Email : maximoussgym@gmail.com

Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 22h30.
Samedi et dimanche de 10h à 19h.

Website : www.maximouss.lu

FOLLOW THEM
Instagram

Facebook

VOS COMMENTAIRES