Porno chic

Un, deux… Ou trois !

L’idée est vieille comme le monde… Pour combler l’ennui, il est toujours bon de pimenter un peu les choses, en venant y ajouter des ingrédients inattendus ! Mais pourtant, comme toute bonne recette le nécessite, il n’est pas bon de venir ajouter un ingrédient sans trop réfléchir à ce que l’ont fait. Sinon, le corps étranger risquerait bien de venir modifier la formule !

Avec l’idée du temps qui passe, nos couples sont parfois soumis à rude épreuve. Le stress de la vie quotidienne, la société et ses mœurs qui évoluent, additionné à cette bonne vieille habitude qui ne vient pas souvent arranger les choses. Il arrive parfois que certains d’entre nous trouvent une solution, une réponse à l’ennui, résidant dans l’invitation d’une troisième personne, à partager le temps d’une d’une soirée (ou plus), des moments intimes. S’il faut savoir accepter d’instrumentaliser et/ou d’être utilisé un peu ici, il faut oser le dire, comme un objet sexuel, la pratique n’en n’est pas pour autant mauvaise. Et si celle-ci ne date pas d’hier, elle a tout de même pourtant tendance à se faire ” en toute discrétion”, histoire de ne pas donner à manger à n’importe quelle vieille langue de pute (excusez-moi l’expression).

Si l’occasion de donner naissance à un vieux fantasme peut s’avérer plutôt séduisante, si tant est que les deux premiers acteurs principaux de la scène, j’ai nommé les membres du couple, soient parfaitement en accord sur la chose, encore faut-il savoir « s’y prendre », faute de quoi, le scénario pourrait bien tourner à la catastrophe et donner mort à la vie de couple, là où l’idée voulue était censée donner un coup de fouet. Prenons le cas, par exemple, de Carla et Polo… Un vieux couple, pas si vieux que ça… Vieux parce qu’ensemble depuis la maternelle, mais pas si vieux parce qu’encore relativement jeunes dans l’âge. Carla et Polo s’ennuient… Et lorsque Christian, bel Apollon au corps parfait, surgit de l’ombre, l’idée du trio fait son petit chemin pour enfin donner naissance à l’acte. Celles et ceux d’entre vous qui auront saisit d’où vient l’exemple, savent donc que nous allons maintenant aborder l’idée des choses à ne pas faire. Car oui, inviter quelqu’un dans le lit conjugal, ne se fait pas sans règles !

  • Choisissez un inconnu… L’expression « un parfait inconnu » prend ici tout son sens. Car oui, un trio, sous la couette, ça s’explique par un deux + un ! En imaginant que la troisième personne soit déjà connue au bataillon, il est fort à penser que celle-ci se sente déjà proche de l’un ou l’autre membre du couple. L’osmose pourrait donc s’installer plus « profondément » entre celui-ci et l’inconnu, formatant un deux et laissant le troisième en plan ! Bien entendu, l’exception à la règle se crée lorsque le deuxième membre du couple se veut fan de voyeurisme, dans quel cas, cela pourrait s’avérer intéressant. Mais rappelons qu’il s’agit ici d’un autre phantasme…
  • Du ONE SHOT exclusivement ! Si la pratique vient à plaire aux deux membres du couple, il est fort à parier que celle-ci se réitérera… Mais attention, pas avec le même invité ! Le troisième membre du trio, on vous l’a expliqué dans le premier point, doit rester inconnu. Et s’il a déjà été invité, inconnu il ne doit plus vraiment l’être. Dans le cas contraire, là encore une fois, l’intimité pourrait prendre le dessus et donner naissance à certains sentiments… Au risque de voir cet invité voler le rôle de l’un des deux acteurs principaux. Exit donc le vieux couple qui s’ennuie, pour voir un tout nouveau couple surgir de ses cendres, mais plus avec les mêmes membres. Vous l’aurez compris, un troisième, c’est comme un plan cul, ou un ex… Une fois consommé, il est définitivement consumé !
  • Bien prendre son temps est une nécessité ! Car vous le savez les plaisirs horizontaux ne se conjuguent pas à la va-vite, surtout lorsqu’il s’agit d’un plaisir à trois. Prenez le temps de bien en discuter (en couple), avant toute tentative. Parlez, évoquez vos idées, vos envies, vos phantasmes… Envisagez tous les scénarios possibles ! En soit,  rien que le fait d’évoquer cette envie donnera un petit coup de fouet au couple. Ensuite, prenez, là encore une fois, le temps de bien choisir la « pièce rapportée ». Le premier ou la première venue ne fait pas systématiquement l’affaire. Celle-ci doit plaire aux deux membres du couple. Sinon, au moment de passer à l’acte, une fois l’envie prête à passez à l’acte, l’un des deux membres risquerait de faire demi-tour (et pas qu’en matière de position).
  • Savoir à quoi s’attendre… Certains couples peuvent parfois mal vivre le fait de voir que l’un des deux s’en donner à cœur joie. Il faut savoir qu’un plan à trois, c’est une relation complètement différente aux relations habituelles du couple. Ne vous étonnez donc pas de voir votre conjoint devenir une autre personne et prendre son pied comme jamais, puisque c’est finalement le but de la chose ! Pas de crainte donc si Madame ou Monsieur crie plus fort que jamais, la scène trouvant principalement son essence dans l’idée du phantasme.
  • Savoir profiter ! Pour un moment de plaisir intense et partagé, osez utiliser vos yeux, vos mains et tout le reste… Le toucher est ici un point essentiel de l’acte. Car avant de dompter l’animal, il faut savoir l’apprivoiser. Les couples qui ont toujours été fidèles ne sont plus habitués à la découverte d’autres corps. Il y a donc un certain plaisir à retrouver. Et puis finalement la liberté avant tout : Un orifice disponible n’est pas systématiquement un orifice à combler. Sachez y aller en douceur, ne pas foncer tête baissée, laissez vous le temps de la découverte, du mouvement des corps, le tout sans pression !
  • De la prévention… Il faudra y penser, parce  que tout cela n’est pas synonyme absolu d’immunité. Si votre couple est fidèle, sachez vous rappeler que votre invité a lui (elle) aussi une vie sans vous. Ne sachant pas vraiment où la chose a été traîner et comment celle-ci (celui-ci) à l’habitude de consommer, mieux vaut rester sur ses gardes, histoire de pouvoir prendre son pied en toute quiétude.

Vous l’aurez compris… Un plan à trois ne s’improvise pas à la légère. Si vous désirez que l’effet voulu arrive à son but, il vous faudra bien anticiper la chose, afin de l’envisager de la meilleure des façons qui soit !
Amusez-vous bien…

Scylla PIERCE

VOS COMMENTAIRES